Retour

« Si tous les ports du monde » : de la visite provenant de 8 pays cet été à Gaspé

Du 3 au 7 juillet, Gaspé va recevoir une cinquantaine de représentants de huit pays, dans le cadre de l'assemblée générale du Réseau international « Si tous les ports du monde ».

Le réseau compte 13 pays. Parmi ceux représentés à Gaspé, se retrouveront la Côte d'Ivoire, la France, l'Irlande, l'Italie et le Japon.

Né à Saint-Malo, ce réseau a comme objectif de tisser des liens économiques et culturels entre les municipalités portuaires et côtières de quatre continents. Gaspé en est membre depuis 2011.

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, entend bien profiter de la visibilité.

Des rencontres de nature culturelle et économique sont à l'horaire. Entre autres, les visiteurs pourront se familiariser avec l'industrie éolienne et celle des pêches. Ils visiteront aussi la réserve de Gespeg.

Selon Hélene Francoeur, représentante du Réseau pour le Québec et principale organisatrice à Gaspé, la rencontre regroupera des chefs de grandes entreprises, des gens des médias, des entrepreneurs du domaine culturel ou encore des dignitaires.

Le Réseau des villes innovantes de l'Est-du-Québec en profitera aussi pour tenir son assemblée.

Gaspé est la plus petite des 21 villes reliées par ce réseau qui compte par exemple Pondichéry (Inde), Dublin (Irlande) et Tokoname (Japon). C'est la seule ville membre du Réseau en Amérique du Nord. Montréal y est représentée par un organisme. Le Regroupement est né au début des années 2000.

D'après les informations de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine