Retour

SLAN révolution : une compétition de jeux vidéo pendant 24 heures à Sept-Îles

Des passionnés de jeux vidéo se réunissent pendant 24 heures, cette fin de semaine, pour participer au 11e SLAN révolution, une compétition de « sport virtuel » en réseau local qui se déroule dans le hall d'entrée du Cégep de Sept-Îles.

Au total, 150 adeptes, pour la plupart des étudiants au secondaire et au cégep, participent à cette fête du jeu vidéo organisée par des étudiants en techniques de l'informatique. Chaque participant dispose d'un ordinateur ou d'une console et se mesure aux autres joueurs présents.

« Chaque fois que le SLAN se présente à Sept-îles, j'amène mes amis de Baie-Comeau, je leur achète des billets, on joue tous ensemble à des jeux et on a bien du fun », explique l'un des participants, Vincent Bernier.

Pour l'occasion, les amateurs s'affrontent dans Counter-Strike : Global Offensive, Supersmash Bros., et League of Legends, trois jeux qui figurent parmi les plus populaires de ce type d'événement.

« Ce sont des jeux très compétitifs, explique l'un des organisateurs, Martin Michaud. Ça demande beaucoup de préparation et de concentration. Il y a des tournois internationaux avec ces jeux. »

Grande popularité

La popularité de ces événements virtuels ne se dément pas. Des compétitions internationales se déroulent dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis, au Japon et en Corée du Sud

Par ailleurs, l'industrie du jeu vidéo est en pleine croissance au Québec. En 2014, 10 850 personnes occupaient un emploi dans ce secteur, selon Investissement Québec. C'est près de 10 fois plus qu'en 2002. 

« Les jeux vidéo, c'est une porte d'entrée dans le domaine de l'informatique et des technologies de l'information, soutient Martin Michaud, également étudiant en techniques de l'informatique. C'est un domaine qui attire beaucoup de gens, malheureusement, presque tous des gars. On aimerait ça attirer plus de filles. »

Peu de participantes

Au SLAN révolution, les participantes se comptent sur les doigts d'une main. Pour Camille Ritchie Beaudin, les stéréotypes qui entourent l'informatique rebutent encore certaines filles.

Le SLAN révolution a lieu jusqu'à dimanche midi. Les organisateurs rêvent de doubler le nombre de places disponibles dans les prochaines années.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine