Retour

Société du chemin de fer de la Gaspésie : tout est possible, y compris la vente à des intérêts privés

La Société de chemin de fer de la Gaspésie, une compagnie publique qui appartient aux quatre MRC de la Gaspésie, entreprend une sérieuse réflexion.

Nouveau propriétaire du rail, le gouvernement du Québec a lancé un appel d'intérêt, en juillet, pour trouver un exploitant qui assumerait la gestion, l'exploitation et l'entretien du rail. L'appel d'offres prend fin le 21 août.

Le président de la Société, Éric Dubé, affirme qu'il s'agit d'une procédure normale du gouvernement. Il admet du même souffle que tout est envisageable, y compris la vente et la privatisation de la société.

La Société de chemin de fer de la Gaspésie a le mandat d'entretenir et de gérer le rail jusqu'en 2016.

Le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, a déjà dit craindre que l'organisme soit écarté au profit d'une entreprise privée.

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine