Retour

Solidarité, émotion et empathie à la veillée aux chandelles de Rimouski

Plus d'une centaine de personnes se sont rassemblées lundi soir à Rimouski pour une veillée aux chandelles à la mémoire des victimes de l'attentat de Québec. Tous étaient consternés par les événements et ont appelé à la solidarité.

Un texte d’Édith Drouin

Des Rimouskois de tous les âges ont bravé le froid pour afficher leur solidarité envers la communauté musulmane au lendemain de la tragédie survenue à Québec. La veillée, qui se déroulait au parc de la Gare, a commencé vers 18 h.

Une des instigatrices du mouvement, Patricia Posadas, a pris la parole, suivie du maire de Rimouski, Marc Parent. Des gens se sont pris la main pour former une chaîne humaine et une minute de silence a aussi été observée à la mémoire des victimes.

Ma mère est musulmane, mon beau-père est musulman, mon petit frère et ça m’a fait beaucoup de peine alors je suis ici pour soutenir pour cette cause-là.

Marina Héon

Je suis révolté par ce qui se produit tout simplement, et par solidarité au peuple québécois en réalité, à ces Maghrébins-là qu’on stigmatise parce qu’on les traite de musulmans islamistes. On généralise...

Claude Bélanger

On s’est dit, pourquoi pas être là nous aussi en tant que musulmans? Puisque les gens se solidarisent pour nous, nous aussi on vient solidariser avec eux.

Mohamed Lemlih

Je trouve ça vraiment déplorable pour les familles à qui c’est arrivé, parce que je me dis que ces gens-là ont de la famille et cette famille-là doit trouver ça dur.

Yves Plusquellec

Je trouve ça effrayant et d’autant plus effrayant que [...] ce soit un jeune qui avait vécu de l’intimidation à l’école, alors souvent ce sont des choses qui restent longtemps et moi j’ai travaillé beaucoup contre l’intimidation, j’étais animatrice de pastorale scolaire, alors ça me touche énormément.

Christiane Gagnon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine