Retour

Stabilisation d'urgence des berges à Pointe-aux-Outardes

Des travaux de stabilisation temporaire seront réalisés d'urgence sur les berges du Saint-Laurent, à l'ouest du quai à Pointe-aux-Outardes. Le Conseil des ministres adopte un décret pour autoriser la Municipalité de Pointe-aux-Outardes à exécuter rapidement les travaux.

Un projet global d'intervention sur le territoire municipal de Pointe-aux-Outardes fait présentement l'objet d'une évaluation et d'examens des impacts sur l'environnement.

Comme la procédure n'est pas complétée, il n'était pas possible pour la Municipalité de réaliser ces travaux de stabilisation dès maintenant. Le maire André Lepage se réjouit de cette décision rapide.

À la suite des tempêtes et des marées du printemps et de l'automne derniers, la situation est devenue critique. L'érosion a emporté une grande partie des matériaux qui stabilisaient le pied du talus.

Le ministre attitré à la Côte-Nord, Pierre Arcand, reconnaît l'urgence d'une intervention rapide devant cette situation critique.

Le recul de la berge menace des résidences privées et certaines infrastructures publiques, notamment la rue Labrie. L'éventualité d'autres tempêtes et d'épisodes de grandes marées soulève également de grandes inquiétudes chez les citoyens.

Pierre Arcand, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Le décret permet de soustraire les travaux devenus urgents de la procédure normale de stabilisation des berges. Le certificat d'autorisation gouvernemental sera délivré rapidement pour permettre à la municipalité d'agir.

Les zones effondrées seront remplies de matériaux granulaires afin de maintenir la berge en place et assurer la sécurité des utilisateurs de la rue Labrie, dont les véhicules d'urgence.

La protection temporaire pourra être réalisée sur une longueur maximale de 770 mètres.

Un texte de Louis Garneau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine