Dans son dernier rapport de gestion, la Société des traversiers du Québec (STQ) se félicite des bons résultats de l'achalandage du F.-A.-Gauthier.

Un texte de Joane Bérubé

En 2015-2016, le nombre de passagers a augmenté de 17 % et le nombre de véhicules de 12 % par rapport à 2014-2015 à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout. La mise en service du F.-A. Gauthier en juillet 2015 s'est traduite par une hausse de 30 000 passagers du plus.

La porte-parole de la Société Maryse Brodeur ajoute que le navire correspond mieux aux besoins des différentes clientèles. La cohabitation entre les clientèles touristiques et celles des transporteurs est nettement plus satisfaisante pour les deux groupes, souligne la porte-parole de la STQ.

Données des trois étés

Au total, 204 000 passagers ont utilisé la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout en 2015-2016, Le F.-A.-Gauthier, le plus imposant navire de la Société des traversiers, a été en service durant huit mois durant cette période.

Six traversées du F.-A.-Gauthier, qui était en période de rodage, ont été annulées entre sa mise en service et le 31 mars 2016 pour effectuer des mises au point. Six autres traversées annulées à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout en 2015-2016 sont attribuables au renouvellement de la certification du Camille-Marcoux.

Le navire F.A-Gauthier, qui a pris la relève du Camille-Marcoux, peut accueillir 200 passagers supplémentaires et 60 véhicules de plus que l'ancien traversier.

Encore en période de rodage

De nombreuses réparations ont dû être effectuées sur le navire lors de sa cale sèche en juin dernier sous la garantie du constructeur. Mme Brodeur assure que le tout a été effectué à la satisfaction de la STQ. Le navire fonctionne au gaz naturel liquéfié depuis juin, ce qui n'avait pas été possible depuis sa mise en service.

Maryse Brodeur précise qu'il faut compter deux ans de rodage pour un navire de cette taille et de cette complexité. « Il reste la période hivernale à suivre, on verra comment tout ça se comporte », souligne-t-elle.

En 2015-2016, la STQ a effectué près de 112 000 traversées, transportant au total 4,7 millions de passagers et plus de 1,9 million de véhicules, soit une baisse de l'achalandage de 4 %.

La Société des traversiers explique cette diminution par l'annulation de 4604 traversées en raison des grèves tournantes survenues à l'automne 2015. En 2015-2016, la STQ a été en négociation pour le renouvellement de sept de ses huit conventions collectives.

Plus d'articles