Retour

Super C à Matane : les employés de Métro acceptent une nouvelle convention collective

Les employés du supermarché Métro de Matane ont accepté de signer un nouveau contrat de travail de sept ans avec la direction du Super C qui exploitera dorénavant le commerce.

Un texte de Joane Bérubé

L'inquiétude des employés quant à l'avenir du magasin a pesé lourd dans la balance quand est venu le temps d'accepter ou de refuser leur nouveau contrat de travail, selon le conseiller syndical de la CSN, Rémi Bellemare-Caron.

« Il faut dire que Super C a menacé, si les conditions n'étaient pas acceptées, de prendre les montants qu'ils allaient investir et d'aller ailleurs. Ils ont déposé une nouvelle convention entièrement et il y a un certain nombre de conditions qui sont inférieures à ce qui existe actuellement. »

Rémi Bellemaire-Caron ajoute que les employés du Métro de Matane n'ont pu s'empêcher de faire le parallèle avec la fermeture récente du supermarché IGA de Sainte-Anne-des-Monts, même si le cas était différent.

« Les gens ont peut-être eu peur de se retrouver dans la même situation », croit le conseiller syndical.

Les employés ont donc accepté de diminuer le ratio d'employés qui travaillent à temps plein qui passe de 50 % à 45 %.

« Il n'y aura pas de baisse de salaire, mais les augmentations ne sont pas à la hauteur de ce qui était souhaité compte tenu de la durée de la convention », précise M. Bellemare-Caron.

Nouveau magasin, nouveaux investissements

Il est trop tôt pour déterminer s'il y aura des pertes d'emploi, mais l'ensemble des salariés sera rappelé au travail. Le conseiller estime qu'il est pour l'instant difficile de dire si tous conserveront leur statut d'emploi et pourront travailler le même nombre d'heures qu'auparavant. Deux départements seront supprimés soit celui de la charcuterie et celui des fruits coupés.

La direction de la division de Super C a par contre indiqué aux employés qu'elle espérait hausser le volume de ventes ce qui pourrait générer un nombre d'heures de travail supplémentaire suffisant pour maintenir le nombre actuel d'emplois.

Selon la porte-parole de la direction de Super C, Geneviève Grégoire, la direction de Super C est très heureuse d'avoir conclu cette entente.

Mme Grégoire confirme que les investissements de plusieurs millions qui seront effectués au magasin de Matane pour l'adapter aux standards de la bannière n'auraient pas pu être effectués si les employés n'avaient pas accepté leurs nouvelles conditions de travail.

Le supermarché Métro de Matane compte un peu plus de 50 employés, dont environ une quinzaine à temps plein. Les autres employés travaillent à temps partiel, soit selon un statut de disponibilité restreinte ou de pleine disponibilité.

Certains travailleurs comptent plus de 35 ans d'ancienneté ayant été auparavant employés de la chaîne régionale GP, vendue à Métro en 2009.

Les employés ont entériné l'entente à l'unanimité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine