Retour

Supression d'emplois chez Telus : inquiétudes à Rimouski

La compagnie de télécommunications Telus a annoncé jeudi matin qu'elle souhaitait supprimer 1500 postes à temps plein et ce, afin de diminuer ses coûts annuels de 125 millions de dollars. Son siège social au Québec se trouve à Rimouski et compte 1400 employés.

Un texte de Guillaume Bouillon

Par voie de communiqué, le vice-président à la direction de Telus, François Gratton, a tenu à expliquer la décision de l'entreprise auprès de la population rimouskoise.

Il explique d'abord que la réduction des effectifs n'est pas centrée dans une seule région du Canada, mais bien répartie à l'échelle de l'organisation. L'opération inclut, entre autres, un nombre important de départs à la retraite anticipés ainsi que des départs volontaires.

François Gratton confirme aussi que Telus prévoit investir plus de 15 millions de dollars dans la région de Rimouski d'ici la fin de l'année, notamment pour étendre la portée de son réseau de fibre optique. De son côté, Jacinthe Beaulieu, des relations médias de Telus, a ajouté que la majorité des postes supprimés seront à l'extérieur du Québec.

Chez les employés de Telus à Rimouski, la nouvelle est une véritable suprise et personne ne s'y attendait. Sans vraiment pouvoir commenter en détails puisqu'ils étaient tout juste mis au courant, les employés semblaient toutefois avoir confiance que les suppressions ne touchent pas d'emplois en région.

L'inquiétude demeure tout de même présente à l'esprit de plusieurs. Un employé originaire de France explique que « ça fait déjà un peu peur parce que ça fait perdre le travail a des gens qui sont permanents. Moi déjà, je viens de France et en tant que contracteur, c'est difficile, surtout pour une société qui privilégie les actionnaires par rapport à leur employés. C'est quand même difficile à avaler. »

Pendant que le maire de Rimouski, Eric Forest, croit que le siège social de l'entreprise sera épargné, le conseiller syndical du SCFP, Yannick Proulx, ajoute avoir été surpris de la nouvelle. Selon le conseiller syndical cette nouvelle est d'autant plus surprenante avec les résultats financiers positifs de la compagnie. Le syndicat affirme toutefois ne pas avoir plus de détails pour l'instant. 

Au moment d'écrire ces lignes, il est impossible de savoir à quel moment Telus donnera plus de précisions quant aux détails des postes supprimés à travers le pays.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine