Retour

Surfacturation : le dossier de Saint-Cyprien pourrait être réglé bientôt

Le dossier opposant la firme SNC-Lavallin et la municipalité de Saint-Cyprien, au Bas-Saint-Laurent, pour des sommes facturées en trop, pourrait se régler très bientôt. C'est ce qu'a laissé entendre l'administrateur du Programme de remboursement volontaire, François Rolland.

M. Rolland n'a toutefois pas précisé si une entente de remboursement a été conclue entre Saint-Cyprien et SNC-Lavallin.

Le programme dont l'administrateur faisait le bilan, mercredi matin, à Montréal, a été mis sur pied par le gouvernement pour faciliter les auto-dénonciations dans les cas de fraude contre des corps publics.

Il y a cinq mois, le nom de Saint-Cyprien est apparu aux côtés de ceux de Montréal, Québec, Laval et Lévis, lorsque SNC-Lavalin a déposé un avis d'intention pour rembourser ces villes pour des affaires de surfacturation pour la réalisation d'infrastructures publiques.

À Saint-Cyprien, il s'agissait d'un contrat d'environ 250 000 $ pour l'aréna.

D'après les informations de Denis Leduc.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque