Retour

Surfacturation : Michel Lagacé plaide pour le remboursement obligatoire

Le maire de Saint-Cyprien, Michel Lagacé se réjouit que la firme SNC Lavalin ait décidé de rembourser les sommes surfacturées pour des travaux réalisés dans sa municipalité. Selon lui, ces travaux portaient sur l'aréna.

Un texte de Richard Lavoie

 Il affirme que la facture avait alors été de 260 000 $.

« On dit que c'est environ 20 % de surfacturation, donc c'est environ 52 000 $. On était engagé à 33 % au même titre que le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral »,  de préciser M. Lagacé

Le remboursement devrait donc être selon lui d'environ 16 500 $. « Ce n'est pas quelque chose qui est inintéressant, mais je ne pense pas que ça va venir emmener une embellie pécuniaire tant que ça pour la municipalité », dit-il avec ironie.

Michel Lagacé demeure persuadé cependant que toutes les firmes qui ont fraudé devraient être obligées de rembourser.

 « Sérieusement, après la commission Charbonneau, les coûts ont baissé de 25 %. Ça fait qu'on peut-tu s'entendre qu'avant il y avait 25 à 30 % qui était trop chargé », plaide le maire.

Dans ce contexte, Michel Lagacé croit que les mesures volontaires ne sont pas suffisantes et pas de nature à dissuader ceux qui voudraient continuer à profiter du système.

Plus d'articles

Commentaires