Retour

Surtaxe sur l'importation d'aluminium : les Métallos américains reculent

Les Métallos américains retirent leur requête visant à faire imposer une surtaxe de 50 % sur les importations d'aluminium primaire aux États-Unis. Cette mesure avait suscité beaucoup d'inquiétude au Canada, tant dans l'industrie de l'aluminium que dans la classe politique.

Le Syndicat américain des métallos fait marche arrière, mais estime que le Canada et les États-Unis doivent travailler ensemble pour contrer la surcapacité mondiale de production d'aluminium, qui est selon eu, engendrée par la Chine.

Le directeur adjoint des Métallos du Québec, Dominic Lemieux, soutient qu'il s'agit d'une très bonne nouvelle. Selon lui, la suspension de la requête permet de recentrer le débat sur le problème fondamental auquel fait face l'industrie nord-américaine de l'aluminium, soit la surcapacité de production et le dumping pratiqués par certains pays.

L'Association canadienne se réjouit de l'arrêt des procédures pour l'imposition de cette surtaxe et salue l'implication du syndicat québécois afin de dénouer l'impasse.

Jeudi, le Syndicat des métallos américain proposait d'exempter seulement l'aluminium canadien de la demande de protectionnisme déposée au gouvernement américain, dans le but de prévenir des fermetures d'alumineries aux États-Unis. 

Avec les informations de Charles-Alexandre Tisseyre et de Denis Lapierre. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine