Retour

Surveiller les berges du Saint-Laurent avec une page Facebook

Une chercheuse indépendante qui possède un doctorat de l'UQAR en gestion des zones cotières a lancé une page Facebook de surveillance des berges du Saint-Laurent. Elle invite les résidents de l'Est du Québec à y partager témoignages, photos et vidéos pour documenter les dégâts côtiers.

Un texte d’Édith Drouin

Ursule Boyer-Villemaire explique être restée coincée à Rimouski le 30 décembre, lors de la tempête qui a paralysé l’Est du Québec.

Elle n’arrivait pas à déterminer si elle pouvait prendre la route, notamment, en raison des débordements côtiers.

Je sentais qu’il n’y avait pas un guichet auquel je pouvais me connecter et savoir non seulement l’état de la route, mais aussi les bâtiments, avoir des nouvelles finalement de notre région.

Ursule Boyer-Villemaire, chercheuse indépendante

C’est par la suite, au Jour de l’An, qu’elle a décidé de créer la page Surveillance côtière Québec pour que les gens puissent partager leurs informations sur une plateforme publique, plutôt qu’uniquement sur leur page personnelle.

Au Québec, le territoire est tellement vaste que ça nous prend un genre de forum qui rallie les gens, qui rallie l’information ensemble pour ne pas se sentir seul.

Ursule Boyer-Villemaire

Elle relate que 36h après sa création, la page comptait déjà 230 abonnés.

Cartographier les dégâts

Au-delà du partage de l’information, la page a aussi un objectif scientifique et politique.

Ursule Boyer-Villemaire compte éventuellement chercher du financement pour cartographier les dégâts rapportés par les citoyens après chaque tempête.

Un outil qui pourrait par la suite servir des fins politiques.

Il faut maintenant mobiliser les citoyens pour soutenir les élus et le gouvernement à aller vers des solutions qui sont plus durables dans la gestion de nos routes et de nos infrastructures côtières

Ursule Boyer-Villemaire

Un besoin pressant, selon elle, puisque le Québec est en période de « transition côtière », en raison des hivers plus doux et de la couverture de glace plus mince sur le fleuve Saint-Laurent.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine