Retour

Sylvain Roy dénonce le rapport sur l'avenir de l'acériculture

Selon le député de Bonaventure, Sylvain Roy, et l'Union des producteurs agricoles de la région Gaspésie - les Îles, l'application des recommandations du rapport Gagné pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour les acériculteurs de la Gaspésie.

Selon eux, la libéralisation des échanges commerciaux risque de pénaliser les producteurs régionaux qui arrivent en fin de cycle, en raison de la saison tardive.

« Les derniers à produire du sirop vont probablement rester avec leur sirop sur les bras parce que le marché va être comblé », croit M. Roy.

M. Roy refuse que le gouvernement mette de côté le système actuel pour faire place à « l'instabilité et à l'absence de développement de l'industrie ».

La Gaspésie compte 18 entreprises acéricoles qui génèrent des revenus de près de 3,5 millions de dollars par année.

Plus d'articles

Commentaires