Retour

Témoignage d'un agent d'infiltration au procès de Réal Savoie

Le procès de Real Savoie, accusé du meurtre de Sonia Raymond, s'est poursuivi mercredi au Palais de justice de New-Carlisle avec le témoignage d'un autre agent d'infiltration.

Un texte de Geneviève Génier Carrier d'après les renseignements de Pierre Cotton

L'agent jouait le rôle d'opérateur, soit de petit patron, auprès de Réal Savoie dans le cadre de l'enquête de type Mr Big qui a mené à l'arrestation du prévenu.

Il s'agit d'un policier de la GRC qui était présent dans une cinquantaine des 65 scénarios de l'opération policière.

Lors de son témoignage, l'agent-opérateur a expliqué que Réal Savoie se sentait à l'aise dans la pseudo organisation criminelle où la violence et l'intimidation avait été déployées dans un des scénarios de l'opération, afin de vérifier son comportement.

Réal Savoie lui aurait dit penser quitter l'aide sociale pour conserver son travail et ne pas avoir de problème, car il était payé comptant, non déclaré.

L'agent d'infiltration a aussi indiqué qu'au cours d'une opération, l'accusé aurait livré des chandails contrefaits du Canadien et aurait dit : « oui, je vis bien avec ça, pas de problème ».

Le contre-interrogatoire du policier s'amorcera jeudi. Le procès devant jury pourrait durer encore de 2 à 3 semaines, selon la poursuite.

Le corps de Sonia Raymond a été découvert sur la plage de Maria en juillet 1996.

Plus d'articles

Commentaires