Retour

Temps difficiles appréhendés pour les logements sociaux à Lac-des-Aigles

Selon la Fédération canadienne des municipalités (FCM), 600 000 logements sociaux sont menacés au Canada, avec la disparition progressive de fonds fédéraux qui les soutenaient. C'est le cas à Lac-des-Aigles, au Bas-Saint-Laurent.

Un texte de Brigitte Dubé

Les administrateurs des Habitations économiques de Lac-des-Aigles réussissent à compenser ce manque grâce à des réserves, mais appréhendent des temps difficiles à plus ou moins long terme.

Les locataires de cet immeuble de 10 logements pour personnes âgées, qui existe depuis 35 ans, versent 25 % de leurs revenus en loyer.

L'un des administrateurs, Guildo Pelletier, explique que les 75 % manquants sont financés par la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL), mais que cette entente est terminée depuis décembre 2015.

« En fait, nous y avions droit tant que nous devions rembourser notre hypothèque, précise-t-il. Chaque fois qu'un locataire quitte son logement, nous perdons cette subvention. Actuellement, quatre d'entre eux n'y sont plus admissibles. »

« Tant qu'on va pouvoir, ajoute Guildo Pelletier, on va continuer d'offrir le service. Mais, ce sera de plus en plus difficile de faire des réparations. »

Le conseil d'administration a d'ailleurs dû augmenter le prix des loyers.

12,6 milliards seraient nécessaires au Canada

Un rapport publié par la Fédération canadienne des municipalités (FCM) confirme qu'il y a une crise du logement au Canada.

Selon la FCM, 1,5 million de ménages canadiens ne peuvent trouver de logements sûrs et convenables. Un locataire sur cinq peine à assurer sa subsistance parce qu'il consacre plus de la moitié de son revenu aux frais de logement.

La FCM demande au gouvernement fédéral d'établir immédiatement une réserve de 12,6 milliards de dollars à même le Fonds de l'infrastructure sociale de 20 milliards de dollars.

La FCM demande aussi des programmes flexibles et adaptés pour les petits milieux autant que pour les milieux urbains, indique Sylvie Goneau, 2e vice-présidente du conseil d'administration de la FCM.

Le mémoire de la FCM a été présenté dans le cadre des consultations fédérales en vue de la mise sur pied de la Stratégie nationale sur le logement.

Plus d'articles