Retour

Tommy Trépanier : combattre un cancer du cerveau à 28 ans

Un homme de 28 ans de Baie-Comeau est porté par une importante vague de soutien depuis une semaine. Tommy Trépanier, qui combat un cancer du cerveau, a reçu des milliers de dollars en dons du public pour l'aider à payer ses traitements et ses frais de déplacement.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

Son diagnostic est tombé en 2012 à la suite d'une première crise d'épilepsie. « Dans le fond, j'avais une vie comme les autres et, du jour au lendemain, tout a changé », se rappelle-t-il.

Les opérations se sont rapidement enchaînées, tout comme les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Les priorités de celui qui travaillait alors dans le milieu de la construction ont radicalement changé.

Depuis cinq ans, Tommy Trépanier s'est consacré presque entièrement à son combat contre la maladie. Il a vécu autant de hauts que de bas et s'est même approché de la guérison à un certain moment.

« Il y a trois ans, ils m'ont dit : "T'es en rémission, tout va bien". Ils ont arrêté la chimio, ils ont arrêté la radio. Deux semaines après, j'ai eu un appel pour aller passer un examen de routine et là ils m'ont annoncé qu'il était revenu. J'avais une grosse masse dans la colonne », raconte-t-il.

L'avenir et les projets

Au fil des années, pendant qu'il voyait ses amis se bâtir une famille et une carrière, Tommy a suivi ses traitements. « Des projets, j'en ai c'est sûr, parce que si t'as pas de projet, t'as pas d'ambition et t'as la mine à terre », dit-il.

Il a toujours tenté de garder le moral, même s'il n'a jamais retrouvé la forme que devrait ressentir un homme de son âge.

Au mois d'août, les médecins lui ont annoncé qu'ils avaient tenté tout ce qu'ils pouvaient pour lui au Québec. Après un moment de découragement, sa famille, sa conjointe et lui se sont tournés vers un traitement alternatif à Toronto.

Il s'y rendra presque tous les mois et devra dépenser quelques milliers de dollars chaque fois.

Vague de soutien

La semaine dernière, ses proches ont lancé une campagne de financement populaire sur Internet pour l'aider à payer tous ces frais.

En quelques jours, l'objectif de 30 000 $ a été dépassé. « Il fallait se pincer à un certain moment », raconte Cédric Bérubé, un ami de Tommy.

Le principal intéressé est ému par la générosité du public. « Même ceux qui ont donné 2 $. Ça va sûrement sauver ma vie, ça fait que je suis bien content », affirme-t-il.

Si le succès est au rendez-vous, ce traitement pourrait faire diminuer la taille des masses et améliorer sa qualité de vie. Tommy Trépanier pourrait ainsi se consacrer à ses projets personnels et professionnels.

Plus d'articles

Commentaires