Retour

Tourbières Lambert emploie des briseurs de grève, selon la CSN

La CSN dépose une demande d'ordonnance pour que cesse le recours aux briseurs de grève chez Tourbières Lambert de Rivière-Ouelle.

Le syndicat des travailleurs de Tourbières Lambert affirme s'être adressé au Tribunal administratif du travail pour faire cesser le travail actuellement exécuté par deux compagnies de transport en sous-traitance, un employé d'une autre installation de Tourbières Lambert et trois employés non syndiqués de Rivière-Ouelle.

Le Syndicat affirme qu'une première enquête du Tribunal administratif du travail a conclu à une infraction au Code du travail sur le recours aux briseurs de grève.

La présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent, Nancy Legendre, estime que les règles sont claires et que Tourbières Lambert y a contrevenu.

« On est en mesure de prouver que l'employeur, chez Tourbières Lambert, a fait appel à des gens de l'extérieur pour faire le travail des syndiqués. »

Les 70 travailleurs de Tourbières Lambert sont en grève générale illimitée depuis le 2 juin dernier. Leur convention collective est échue depuis le 31 décembre 2016. La négociation achoppe sur la durée de la convention et les salaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine