Retour

Train de passagers en Gaspésie : une priorité pour Rémi Massé

Le député libéral d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, a récemment rencontré le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, pour discuter d'un éventuel retour du train de passagers en Gaspésie. Il faudra y aller par étapes, souligne le député, mais toutes les options sont envisagées pour trouver une solution.

Le recours aux wagons autorails, plus légers, fait partie des solutions envisagées, admet le député. Toutefois, explique Rémi Massé, trois ponts pourraient causer des problèmes et leur capacité portante devra être analysée. « On sera alors en mesure d'évaluer les options pour permettre le retour du train de manière sécuritaire », poursuit le député.

Les discussions pourront reprendre avec Via Rail quand cette analyse sera terminée, estime Rémi Massé.

Le gouvernement provincial, maintenant propriétaire du tronçon de Matapédia à Caplan aura aussi son mot à dire. M. Massé en est bien conscient : « Ils font partie de l'équation et de la solution. Le fédéral a investi à une certaine époque 10,5 millions de dollars, donc on a un lien nous aussi. »

Le nouveau député ne ferme d'ailleurs pas la porte à de nouveaux investissements de la part de son gouvernement dans le rail gaspésien.

Rémi Massé entend travailler le dossier de concert avec la députée de la Gaspésie et des Îles et ministre du Revenu, Diane LeBouthillier. « Elle a, commente M. Massé, soulevé un enjeu sur le plan du transport aérien. Elle a aussi une ouverture claire pour le train. On s'entend sur la nécessité de ramener le train en Gaspésie avec une approche étapiste. »

Via Rail a interrompu définitivement son service en Gaspésie en septembre 2013.

Plus d'articles