Retour

Transformation du phoque gris : Total Océan en production dès janvier

L'entreprise des Îles-de-la-Madeleine complète actuellement l'installation des équipements dans son usine, qui devrait produire des oméga-3 à partir du phoque gris.

Un texte de Michel-Félix Tremblay

Total Océan prévoit transformer environ 10 000 phoques gris en 2018 et jusqu'à 20 000 lors de la deuxième ou troisième année d'exploitation. Ce projet a profité de l'appui des deux paliers de gouvernement. Ottawa a offert déjà un prêt de 600 000$ tandis que l'aide financière de Québec est de 625 000$.

Une dizaine de personnes travailleront en usine, en plus d'une vingtaine de chasseurs de phoques. Ils ne pourront cependant poser pieds sur l'île Brion, classée réserve écologique, bien qu'une colonie de phoque gris y soit confortablement installée, et ce, à quelques kilomètres seulement de Old-Harry.

Par contre, la loi permettrait d'abattre des phoques lorsque ceux-ci sont dans l'eau. Total Océan a échoué dans sa tentative de convaincre Québec de permettre la chasse sur l'île.

Il y a plus de 500 000 phoques gris dans le golfe du Saint-Laurent, ce qui cause bien des maux de têtes aux pêcheurs madelinots. Le phoque gris est reconnu comme un prédateur important de poissons de fond exploités commercialement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine