Retour

Transport de pétrole : Duceppe veut un droit de véto pour le Québec

Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a mis au défi les autres chefs fédéraux de reconnaître un droit de véto au gouvernement du Québec sur les projets de transport de pétrole.

De passage en Gaspésie, samedi, Gilles Duceppe a demandé aux autres partis politiques fédéraux de s'engager à ce que le gouvernement du Québec ait le dernier mot sur ces projets de transport de pétrole par train.

Une deuxième visite en Gaspésie en quelques mois

En fin de journée, samedi, Pierre Karl Péladeau et Gilles Duceppe se sont rendus à Matane pour participer à l'inauguration du local de compagne de la candidate du Bloc dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kédina Fleury-Samson.

C'est la deuxième fois depuis le début de la campagne électorale que le chef du Bloc québécois est de passage en Gaspésie. Gilles Duceppe était aussi présent lors l'investiture de Kédina Fleury-Samson en juin.

Gilles Duceppe et Pierre-Karl Péladeau étaient à Bonaventure en matinée samedi. Ils se sont rendus par la suite à New Richmond et Carleton-sur-Mer. En après-midi, les deux politiciens étaient à Sainte-Florence, pour dénoncer à nouveau le comportement du Canadien National, qui a remblayé la fosse du « Cordonnier » sur la Matapédia, en avril dernier.

D'après les informations de Michel-Félix Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine