Retour

Travaux sur la route 389 : la région veut accéder aux contrats

Les contrats liés à l'amélioration de la route 389 doivent être fractionnés, selon un comité formé d'élus et de représentants du milieu syndical et économique.

Ces derniers affirment que la réfection des tronçons routiers sera réalisée par des compagnies venant de l'extérieur de la région si le ministère des Transports ne divise pas le projet.

Selon le comité, des contrats de plus de 20 millions de dollars ne sont pas accessibles pour les entrepreneurs nord-côtiers.

Le président-directeur général d'Innovation et Développement Manicouagan, Marcel Furlong, estime que la région doit bénéficier des retombées économiques des travaux sur la route 389.

Le comité veut effectuer un suivi de l'amélioration de la route 389 pendant toutes les étapes de sa réalisation.

Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, rappelle qu'un comité semblable a été créé dans le cadre du chantier de la Romaine pour favoriser les retombées économiques sur la Côte-Nord.

« Il y a eu des améliorations. Je ne vous dis pas que 80 % des gens de la Côte-Nord travaillent à la Romaine, mais avec les syndicats, le gouvernement et les partenaires régionaux, on a réussi à améliorer la présence de la main-d'œuvre régionale », souligne-t-il.

Le ministre responsable de la Côte-Nord et la direction régionale du ministère des Transports du Québec ont été informés des demandes du comité.

Le comité espère que le nouveau tronçon reliant les routes 138 et 389 sera construit cet automne. 

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine