Retour

Traverse Matane-Côte-Nord : le nouvel horaire d'été nuit aux affaires, dit une entreprise

Le nouvel horaire estival de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout déplaît à des utilisateurs fréquents du navire. C'est que le premier et le dernier départ quotidiens ont été supprimés. En raison de la capacité accrue du F.-A.-Gauthier, il est possible de transporter autant de véhicules en seulement quatre traversées, alors que le Camille-Marcoux effectuait six voyages durant l'été.

Les départs de Matane à 5 h du matin étaient pourtant utiles aux entrepreneurs qui doivent se rendre sur la Côte-Nord et revenir le jour même.

« En ayant seulement une traversée, en partant le matin à 8 h et en revenant à 17 h, on ne peut pas se rendre à Port-Cartier et revenir, explique le directeur des ventes à Béton Provincial à Matane, Mario Côté. Mes [courtiers] et mes camionneurs sont obligés de dormir en chemin, donc ça occasionne des coûts faramineux au niveau du transport. »

Environ 12 000 passagers sont montés à bord du F.-A.-Gauthier depuis sa mise en service et seulement quatre plaintes ont été formulées concernant l'horaire, selon la porte-parole de la Société des traversiers du Québec, Maryse Brodeur.

Pas de modification à court terme

La société d'État n'a pas l'intention de modifier l'horaire du F.-A.-Gauthier à court terme. Elle rappelle que le Camille-Marcoux n'assurait que quatre liaisons par jour, sauf pendant l'été. Mario Côté rejette toutefois cet argument.

Béton Provincial n'a pas encore chiffré précisément les pertes engendrées par le nouvel horaire, mais elles représenteraient plusieurs dizaines de milliers de dollars.

D'après le reportage de Marlène Joseph-Blais

Plus d'articles

Commentaires