Retour

Traverse Souris-les Îles : Transports Canada toujours en réflexion

Transports Canada indique qu'aucune décision n'a été prise sur les étapes à venir dans le cadre du renouvellement des ententes de trois dessertes maritimes de l'Est du Canada, dont celle qui relie les Îles-de-la-Madeleine et l'Île-du-Prince-Édouard.

Un texte de Joane BérubéLe ministère confirme toutefois qu’il étudie toujours une approche à long terme pour la prestation de ces trois services de traversier.

Cette semaine, une vaste coalition de Madelinots a fait une sortie publique pour demander au ministère fédéral des Transports, Marc Garneau, d’exclure la desserte des Îles d'un éventuel processus d’appel d’offres.

Dix-sept entreprises de l'industrie maritime ont répondu à la demande de renseignements du ministère dans le cadre de sa révision des ententes concernant ces trois dessertes maritimes.

Ottawa indique avoir sollicité les commentaires de l’industrie sur les éléments clés de cette nouvelle approche dont, notamment, l’intérêt du marché, la capacité commerciale, les approches aux services et les avantages sur le plan industriel.

Les entreprises qui ont répondu à la demande sont des exploitants de traversiers, des constructeurs de navires et des sociétés de transport maritime. Les noms de ces entreprises sont considérés comme confidentiels par le ministère.

Les deux autres services de traversiers concernés sont ceux de Wood Islands à Île-du-Prince-Édouard et Caribou en Nouvelle-Écosse, ainsi que la traverse de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick et Digby en Nouvelle-Écosse.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine