Retour

Très bonne saison de pêche jusqu'ici sur les rivières du Grand Gaspé

Le directeur général de la Société de gestion des rivières du Grand Gaspé, Jean Roy, se dit très satisfait de la saison de pêche au saumon jusqu'ici.

Un texte de Brigitte Dubé

« Les statistiques de montaisons sont très bonnes sur les trois rivières (les rivières York, Dartmouth et Saint-Jean), indique M. Roy, pas exceptionnelles, mais ça se passe très bien. »

Le directeur explique que chaque rivière fait l'objet d'un plan d'intervention unique du ministère de la Faune et que chacune d'elles dépasse d'au moins 200 saumons les cibles recherchées pour la fin juillet.

Depuis le 1er août, les pêcheurs ne sont plus obligés de remettre les grands saumons à l'eau par mesure de précaution sur les rivières Saint-Jean et Dartmouth.

Même chose pour les rivières Madeleine, Sainte-Anne, Cap-Chat, Matane et Mitis ce ce côté-ci du fleuve et pour les rivières Gros Mécatina, Napetipi, Saint-Paul et du Vieux-Fort, sur la Côte-Nord.

La rivière York ne faisait pas l'objet de cette restriction. La remise à l'eau n'était plus obligatoire depuis le 1er juillet.

« Le plan de gestion exigeait qu'on recense au moins 565 saumons et nous en avions 970, ajoute M. Roy. Depuis 1984, l'objectif à atteindre pour la fin de saison était de 565 et il est monté en moyenne 970 grands saumons. »

Mauvais souvenirs de 2014

Les récentes restrictions apportées à la pêche ont été éxigées par le ministère à la suite de 2014, qui a été une année désastreuse.

Selon Jean Roy, il est difficile d'expliquer précisément la cause de ces bilans catastrophiques. « Il y a divers facteurs : la chaleur, la sécheresse, les coups d'eau et parfois les causes se situent dans l'océan. Il semble que c'est un enchaînement de mauvaises conditions. »

De leur côté, les rivières Matane et Mitis connaissent une saison exceptionnelle.

À Matane, par exemple, en date du 30 juillet, on dénombrait 2165 montaisons, un record depuis 1991. La moyenne des 25 dernières années s'établit à 1400 montaisons à la fin juillet.

Plus d'articles

Commentaires