Retour

Trois accidents mortels en sept ans au chantier de la Romaine

Trois accidents mortels sont survenus sur le chantier du complexe hydroélectrique de la Romaine depuis le début des travaux en 2009.

Le premier s'est produit le 9 février 2010. L'opérateur de débardeur à câbles Gaétan Saucier s'est noyé lorsque son appareil s'est enfoncé dans un étang.

À l'époque, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a constaté des « lacunes importantes » en signalant « une planification déficiente des travaux et une méthode improvisée pour dégager un équipement ».

Le deuxième accident mortel a eu lieu le 11 mars 2015. L'opérateur de pelle hydraulique Steeve Barriault est mort noyé après que son engin eut basculé dans une fosse d'eau.

La CSST a montré du doigt Hydro-Québec et l'employeur Neilson-EBC dans son rapport. Selon elle, ils ont agi de façon à compromettre la santé et la sécurité des travailleurs.

En février dernier, le père de la victime, Clément Barriault, a porté plainte contre la société d'État et Neilson-EBC. Il estime que ces entreprises ont fait preuve de négligence criminelle qui a causé la mort.

Le troisième accident mortel est survenu mardi. Le travailleur Alex-Antoine Proulx a perdu la vie après avoir fait une chute de plus de deux mètres et atterri sur une roche.

L'enquête de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) se poursuit pour éclaircir les circonstances de cet accident.

Plus d'articles

Commentaires