Retour

Trois outils pour aider au démarrage d’une entreprise agricole

L'Association de la relève agricole Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine souhaite mieux accompagner les jeunes qui voudraient démarrer et reprendre une entreprise agricole.

L'initiative, nommée Aventure-Relève, se décline en trois volets. Le premier volet est l’instauration d’un mentorat pour les jeunes exploitants agricoles. Ce soutien aidera aussi la relève à développer un réseau de contacts.

Jean-Philippe Arsenault, président de l'Association de la relève agricole de la Gaspésie et des Îles, explique que les jeunes qui se lancent en agriculture ont souvent besoin d’un accompagnement informel et amical préférablement de la part d’un autre jeune. « Quelqu’un qui est au bout du fil pour discuter à l’occasion », ajoute M. Arsenault.

L'Association entend aussi publier ce qu’elle nomme le « Passeport de la relève » soit un carnet de route où toutes les informations nécessaires et utiles pour un établissement en agriculture sont réunies.

Enfin, Aventure relève mettra en place une liste d’entreprises agricoles prêtes à répondre aux besoins des jeunes agriculteurs et à les recevoir pour des visites personnalisées.

Simon Thibodeau, coproriétaire de la ferme Natibo de Caplan, salue l'initiative. Le jeune éleveur soutient qu'il aurait aimé profiter de ces outils lors de son propre démarrage, il y a quatre ans. « Souvent, les gens n’ont pas toutes les connaissances ni toutes les ressources, c’est vraiment une belle initiative », commente Simon Thbodeau.

Jean-Philippe Arsenault précise que ces nouveaux outils résultent deux ans de travail et d’une réflexion personnelle sur sa propre expérience.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine