Retour

Trois-Pistoles en chansons tiendra ses auditions à Trois-Rivières

Cette année marque la 10e présentation du concours de chant Trois-Pistoles en chansons, qui se déroulera sur deux fins de semaine en juillet prochain. Les auditions d'avril se transportent toutefois à Trois-Rivières, ce qui constitue la nouveauté majeure de l'événement.

Selon le directeur de Trois-Pistoles en chansons, Éric Côté, la décision de déménager les auditions a été motivée par le désir d'attirer plus de participants au concours. « On s'est rendu compte d'année en année que les inscriptions provenaient des grands centres, donc on veut se rapprocher pour aller chercher des meilleurs talents encore qu'on a eu dans les dernières années », dit-il.

Parmi les 200 inscriptions que reçoit le comité organisateur, 80 % proviennent de l'ouest de la province, précise Éric Côté. Les auditions se dérouleront donc à Trois-Rivières les 9 et 10 avril, dans le but d'attirer plus d'artistes de Montréal, de Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« Les participants ont le choix de s'inscrire en démo ou de venir en audition, explique le directeur de Trois-Pistoles en chansons. Avant, c'était les gens de Montréal et Trois-Rivières qui mettaient des démos sur le site Internet et les gens de la région venaient passer des auditions, mais l'année passée on s'est rendu compte qu'il n'y en avait presque plus qui venaient passer l'audition. Maintenant, ça va être l'inverse. »

L'organisation espère compte le même nombre de participants qu'au concours de l'an dernier, soit environ 120 artistes. « On se distingue car on permet à beaucoup d'artistes de monter sur scène », assure Éric Côté.

L'événement de cette année compte quatre porte-paroles, soit Émanuelle Robitaille, candidate à l'émission La Voix en 2013, puis Corneliu Montano, François Lachance et Mélissa Bédard, qui ont tous les trois participé à l'émission Star Académie.

La période d'inscription s'est amorcée lundi et se poursuit jusqu'au 31 mars.

Plus d'articles