Retour

Ultime élan de solidarité pour Ristigouche Sud-Est dans sa bataille contre Gastem

À une semaine du procès qui l'oppose à la pétrolière Gastem, Ristigouche Sud-Est doit encore réunir près de 70 000 $ pour couvrir les frais liés à sa défense.

Un texte de Léa Beauchesne

Depuis 2013, la municipalité fait face à une poursuite de 1,5 million de dollars intentée suite à l’adoption par Ristigouche Sud-Est d’un règlement qui empêche l’exploration pétrolière à moins de deux kilomètres de ses sources d’eau potable.

Le village de 157 habitants a pour le moment atteint tout près de 260 000 $ sur un objectif total de 328 000$ grâce à une campagne de socio-financement lancée en 2014.

Le maire de Ristigouche Sud-Est, François Boulay, a confiance que cette cible sera atteinte dans les prochaines semaines.

« Je dis bien j’ai espoir, parce que j’ai confiance en la solidarité, tant municipale que citoyenne », ajoute-t-il. Si l’objectif n’est pas atteint, la municipalité devra piger dans ses surplus budgétaires.

Six autres municipalités ont fait des dons de 100 $ à Ristigouche Sud-Est depuis ce nouvel appel à l’aide lancé lundi matin. Un spectacle-bénéfice a également permis de récolter 12 000 $ en fin de semaine.

Des dizaines de municipalités de partout au Québec avaient déjà démontré leur appui, tant moral que financier depuis les débuts de la campagne de financement.

Plus d'articles