Retour

Un agriculteur coincé sous une plaque d'acier pendant deux jours

Un producteur laitier a été victime d'un accident de travail, à Sainte-Rita, dans Les Basques.

Un ami est allé lui rendre visite à sa ferme mardi soir, sur le chemin Taché Ouest, et s'est rendu compte que les vaches n'avaient pas été traites ni nourries.

Il a finalement retrouvé l'agriculteur coincé sous une plaque d'acier, blessé au bas du corps. La Sûreté du Québec indique qu'il était dans cette fâcheuse position, incapable d'appeler des secours depuis dimanche.

Selon le responsable des communications à la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) - Direction régionale de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Maxime Boucher, le travailleur était en train de débloquer un écureur dans l'étable lorsqu'est survenu l'accident.

Le producteur laitier est dans un état critique, mais stable, au centre hospitalier de Rivière-du-Loup.

La Sûreté du Québec, qui épaule la CNESST dans son enquête, exclut tout élément criminel dans cette affaire.

Travailleurs autonomes

Cet accident de travail soulève des questions quant à la sécurité des agriculteurs qui travaillent seuls.

Selon Maxime Boucher, les agriculteurs qui travaillent seuls sont plus vulnérables et ne sont pas obligatoirement tenus de répondre aux normes de santé et de sécurité.

« Un travailleur autonome qui n'a pas de travailleurs salariés n'est pas tenu expressément de s'enregistrer, explique-t-il. La CNESST n'a pas [de compétence] sur le travail effectué dans cet établissement. Ça devient un travailleur autonome ou privé. »

La CNESST ignore pour l'instant si une enquête sera ouverte sur les circonstances de l'accident.

D'après les informations de Sébastien Desrosiers et Julie Tremblay.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine