Retour

Un bateau de pêche chavire au large de Grande-Rivière

Le capitaine du bateau de pêche, le Mary-David, tente de rapatrier son navire qui a chaviré au large de Grande-Rivière lundi matin.

Un texte de Jean-François Deschênes

L’hélice du bateau s'est empêtrée dans un filet de pêche, causant une infiltration d'eau assez importante pour submerger partiellement le navire qui est resté à la surface, mais sur le côté, précise la conseillère en communications de Pêches et Océans, Sylvie Racine.

200 galons (757 litres) de diésel se trouvaient dans un réservoir étanche. Il n’y aurait aucune trace d’hydrocarbure dans l'eau jusqu’à présent, selon le ministère.

« Le navire est actuellement à 14 milles (22 kilomètres) au large de Grande-Rivière. On s’attend à ce que vers 15 h 15, il (le capitaine) soit rendu sur le site. Jusqu’à maintenant on n’a pas remarqué de pollution, sauf des débris ou des objets qui étaient dans la cabine. »

Les quatre passagers ont été rescapés et n’ont subi aucune blessure.

Le port d’attache du Mary-David est dans la Baie-des-Chaleurs.

Du côté du Bureau de la sécurité des transports, on affirme qu'il est encore trop tôt pour dire s'il y aura une enquête ou non.

Plus d'articles

Commentaires