Retour

Un bris chez Hydro-Québec force l'arrêt du parc éolien de Cap-Chat

Le bris majeur d'un transformateur d'Hydro-Québec au poste de Matane force l'arrêt de production du parc éolien Le Nordais à Cap-Chat. La panne est survenue le 22 août.

Un texte de Jean-François Deschênes

Les 74 éoliennes sont au point mort.

Comme il n'y a pas d'électricité, les techniciens ne peuvent pas faire des travaux de maintenance dans les éoliennes comme ils ont l'habitude de le faire lors d'arrêt de production.

Impossible de connaître les pertes financières pour la compagnie albertaine qui est propriétaire du parc. Le contrat avec TransAlta prévoit de tels arrêts de services, mais les clauses sont confidentielles.

Poste de Matane

Les techniciens de la société d'État cherchent toujours la cause de la panne du transformateur du poste de Matane et s'affairent à régler le problème.

« Hydro-Québec a procédé à une investigation et procède au démantèlement de l'équipement défectueux. On parle quand même d'équipements importants lorsqu'on parle de transformateurs et d'équipements connexes. »

Selon le porte-parole, Réjean Savard, il est trop tôt pour connaître le coût de ces travaux à réaliser.

Il n'y aucun impact sur le service à la population. Hydro-Québec croit pouvoir remettre le transformateur en marche le 15 septembre.

Le Nordais

Le parc éolien Le Nordais comprend deux sections, soit celles de Cap-Chat et de Matane

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine