Retour

Un citoyen de Caplan lutte à sa façon contre le cancer

Le Gaspésien Pierre Audet a réussi son pari d'amasser des milliers de dollars pour lutter contre le cancer en triant des contenants vides. Une activité en apparence banale, mais qui lui a permis de remettre près de 14 000 $ au Relais pour la vie de la Baie-des-Chaleurs depuis 2009.

Un texte de Richard Lavoie avec la collaboration de Léa Beauchesne

Le citoyen de Caplan a aménagé un véritable centre de tri dans sa cour arrière. Il y passe une vingtaine d'heures par semaine pour classer des milliers de canettes et bouteilles consignées avec un seul objectif en tête : celui d'amasser des fonds pour lutter contre le cancer.

Les citoyens viennent y déposer leurs contenants vides et le bénévole s'occupe du reste. La première année, il a amassé moins de 300 $. Il avait accroché une pancarte devant chez lui. Cette année, il s'était donné une cible un peu plus ambitieuse.

« J'ai mis la barre un petit peu haute cette année : j'ai dit je vais mettre un objectif de 10 000 $. Ça a été dur à atteindre, ça a été difficile, mais je suis très content! »

 « Moi je fais ça en l'honneur de tous les gens qui sont malades. C'est pour la recherche. Il y a de plus en plus d'enfants qui sont atteints, ça fait que ça me touche encore plus », fait-il valoir.

Pierre Audet a aussi entrepris cette aventure en mémoire de son frère décédé il y a un mois et aussi pour lui-même.

« Je suis atteint d'un cancer de la prostate. Ça fait que ça m'encourage plus à y aller de l'avant », explique le Gaspésien.

Le Relais pour la vie Baie-des-Chaleurs a lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Pierre Audet dévoilera alors le montant total qu'il a accumulé. D'ici là, il poursuit sa collecte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine