Retour

Un citoyen dénonce un important gaspillage de l'eau potable à Gaspé

En cette journée mondiale de l'eau, un citoyen de Gaspé, Freddy Dufresne, souhaite que la Ville porte une attention particulière à sa gestion de l'eau potable au quai de Rivière-au-Renard.

Depuis au moins 15 ans, cinq tuyaux qui approvisionnent les bateaux de pêche coulent en continu de l'automne jusqu'au début de la saison de pêche, au printemps.

« J'ai découvert quatre îlots, décrit M. Dufresne, dont un de deux tuyaux, et les trois autres d'un tuyau chacun. »

Selon ses estimations, près de 27 millions de litres se sont écoulés sans raison depuis le mois d'octobre.

« L'eau coule en permanence. Je me suis informé auprès d'une responsable qui a dit qu'il fallait laisser couler l'eau pour ne pas que ça gèle », rapporte le citoyen.

C'est effectivement ce qu'indique la Ville de Gaspé. Il s'agit, selon la municipalité, de la seule solution pour ne pas entraîner de bris majeurs en cas de gel, ce qui perturberait le début de la saison de pêche à la crevette en avril.

La Ville ajoute qu'elle gère les équipements, mais que les infrastructures appartiennent au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). La municipalité refuse de porter le blâme.

Le maire de Gaspé Daniel Côté admet par contre que les élus sont conscients du problème.

« Peu importe la solution qui est apportée, explique le maire, ça gèle, la tuyauterie pète à chaque fois. On est mal pris là-dedans. Ce n'est pas agréable, on veut bien régler le problème, mais ça prendrait un peu de sous de la part du MAPAQ. »

La Ville de Gaspé a entamé des discussions pour devenir propriétaires des installations. Toutefois, avant toute chose, Québec devra investir 4,5 millions de dollars pour remettre complètement à niveau les équipements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine