Retour

Un comité de relance pour la bergerie incendiée du Bic

Un comité se met en place pour aider le couple d'agriculteurs du Bic, Caroline Drapeau et Patrick Chabot, à relancer leur bergerie. Le couple a été éprouvé par un incendie qui a causé la mort de leurs 250 moutons le 8 mai dernier.

Un texte de Richard Lavoie

Les dommages subis dans les bâtiments uniquement sont évalués à plus de 600 000 $ et le montant des assurances ne couvre pas entièrement les pertes.

Les propriétaires, soutenus par d'autres agriculteurs de la région de Rimouski, veulent reconstruire ou acheter une autre entreprise ovine.

« Il va y avoir des lettres envoyées à tous les producteurs, à des fournisseurs et on va organiser des activités pour que toute la population puisse participer », promet  le président du comité de relance, Alexandre Lebel.

Le comité espère amasser le plus de dons possible en argent, en matériel et en animaux, mais n'a pas établi d'objectif spécifique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine