Retour

Un cri d'alarme sur le sort des universités en région

Six anciens présidents de l'Association générale étudiante de l'Université du Québec à Rimouski lancent un cri d'alarme pour assurer l'avenir des universités en région. Ils estiment que la mission d'accessibilité au savoir, qui est au coeur du réseau de l'Université du Québec, est menacée par les compressions du gouvernement libéral.

Les anciens président de l'AGECAR soulignent que l'accès à l'éducation postsecondaire, autant du point de vue géographique que financier, devrait se retrouver au coeur des priorités de Québec. Ils rappellent le rôle majeur que jouent les universités comme levier du développement régional.

L'un des signataires d'une lettre ouverte signée par les anciens présidents de l'AGECAR, Thomas Briand Gionest, affirme que son groupe est surtout très agacé par le manque de cohérence du gouvernement libéral de Philippe Couillard.

Plus d'articles

Commentaires