Retour

Un demi-million de dollars par année pour venir en aide aux autistes

Les Bas-Laurentiens aux prises avec le trouble du spectre de l'autisme et leurs familles bénéficieront d'une aide récurrente de 528 900 $ par année du gouvernement du Québec.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, en a fait l'annonce lors d'un point de presse, lundi matin.

Cette somme fait partie des 29 millions de dollars annoncés le 21 mars dernier lors du dévoilement du plan d'action sur le trouble du spectre de l'autisme.

La présidente-directrice générale du Centre intégré de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo, a précisé que le nombre d'heures de service offertes aux enfants autistes sont appelées à augmenter. Cependant, les sommes allouées à la région serviront principalement à ce que les jeunes enfants autistes soient pris en charge plus rapidement.

De son côté, le directeur d'Autisme Bas-Saint-Laurent, Philippe De Carufel, accueille de façon mitigée cette annonce. S'il se réjouit que le gouvernement réinvestisse enfin dans les services offerts aux personnes autistes et à leurs familles, il croit qu'un demi-million de dollars, c'est bien peu pour une grande région comme le Bas-Saint-Laurent où il y a beaucoup de rattrapage à faire :

Au Bas-Saint-Laurent, 371 personnes sont atteintes du trouble de l'autisme. La majorité d'entre elles ont moins de 17 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine