Retour

Un exercice de sauvetage d'envergure au large de Rimouski

Environ 140 personnes ont pris part, samedi après-midi, à une simulation de sauvetage au large de Rimouski. 20 bateaux étaient mobilisés pour ramener les figurants à quai.

Dans la simulation, il y avait neuf blessés sur l'île Saint-Barnabé en face de Rimouski. L'exercice rassemblait la réserve navale, les pompiers de la Mitis, la garde côtière auxiliaire et des ambulanciers.

L'objectif est de permettre à tous ces gens de se synchroniser, d'apprendre à travailler ensemble si un scénario catastrophe devait se produire dans la réalité.

« C'est de voir si on est prêts parce qu'on a pas tous les jours des situations avec 9 ou 10 victimes. Avec ça, on peut voir si ça arrive demain matin, si nos mesures d'urgence sont prêtes », explique Yannick Thériault, superviseur pour les ambulances Cambi au Bas-Saint-Laurent.

Même si ce genre de situation d'urgence n'est pas fréquente, la garde côtière auxiliaire doit intervenir de 15 à 20 fois par année et les sauvetages au large de Rimouski ne sont pas simples.

Des conditions changeantes

« Les conditions de vagues, de marée, de courants et les changements de météo font partie de l'équation. Aujourd'hui, ça a commencé très plat et le vent a tourné au sud, et maintenant nous avons des vagues de deux mètres donc ça a changé très rapidement », explique Ted Savage, commandant pour la Garde côtière auxiliaire.

Le 4e exercice du genre à Rimouski s'est déroulé comme prévu. Les intervenants en dressent un bilan positif.

D'après les informations de Ariane Perron-Langlois

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine