Retour

Un Gaspésien déplore une décision de la Commission des lésions professionnelles

Le Gaspésien Mario Villeneuve, un travailleur de la construction de Marsoui, déplore une décision de la Commission des lésions professionnelles (CLP) qui le prive de prestations de la Commission de santé et sécurité au travail (CSST).

Un texte de Brigitte Dubé

Mario Villeneuve a subi deux accidents de travail, le premier sur un chantier éolien de Marsoui en 2010, et l'autre, sur celui du Lac-Alfred, dans la Vallée de la Matapédia, en 2012.

Lors des deux incidents, il avait été frappé à la tête par un panneau de contreplaqué.

La Commission des lésions professionnelles a donné raison à son employeur, Boréa Construction, au début d'août, déclarant que M. Villeneuve n'a pas subi de lésion professionnelle.

Sa conjointe, Johanne Gasse, affirme le contraire et soutient qu'il a même de la difficulté à s'exprimer.

Mario Villeneuve entend contester la décision de la CLP.

Plus d'articles

Commentaires