Retour

Un Gaspésien s'approche de son rêve de devenir astronaute

Le Gaspésien d'origine Daniel Desjardins pourrait réaliser un rêve bien particulier : celui d'aller dans l'espace. L'Agence spatiale canadienne (ASC) est en processus de recrutement pour sélectionner deux personnes qui pourront, dès l'été 2017, participer à la prochaine classe d'astronautes de l'Agence spatiale américaine, la NASA, à Houston.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le Gaspésien de 28 ans a franchi avec succès les premières étapes de sélection. Il reste 1706 candidats sur les 3772 Canadiens qui ont rempli le formulaire d'inscription.

L'homme originaire de New Carlisle dit se rapprocher de son rêve de gamin de 11 ans. Ses racines gaspésiennes pourraient être un atout dit-il, mi-blagueur. « C'est de travailler dans un espace restreint avec d'autres gens dans le fond, d'autres professionnels. C'est être capable de travailler en équipe et travailler fort afin de réussir ma mission », dit-il.

Daniel Desjardins pilotait jusqu'à tout récemment des Hercules CC-130 H pour la recherche et le sauvetage en tant qu'officier en affaires publiques à Trenton.

Celui qui possède un doctorat en physique déménage présentement au Collège royal militaire du Canada à Kingston, en Ontario, pour enseigner la physique et la science spatiale. Il poursuivra ses recherches, explique-t-il, sur les méthodes de propulsion en électromagnétique.

Écoutez l'entrevue de Daniel Desjardins lors de l'émission Bon pied, bonne heure avec Isabelle Lévesque.

Agence spatiale canadienne

L'ASC a lancé cette campagne de recrutement parce qu'il ne reste plus que deux astronautes actifs dans leurs rangs, soit le Québécois David Saint-Jacques et l'Ontarien Jeremy Hanson.

Si M. Saint-Jacques doit participer à la prochaine mission sur la Station spatiale internationale en 2018, l'astronaute qui doit prendre part à la mission qui doit avoir lieu d'ici 2024 n'est pas connu. Ce pourrait être l'un des deux candidats qui seront sélectionnés l'été prochain.

Le Canada a développé une expertise dans les domaines de la robotique et des systèmes optiques dans le cadre du programme de la Station spatiale internationale. L'ASC a envoyé huit astronautes dans l'espace dans le cadre de 16 missions.

Le budget fédéral de 2016 prévoit jusqu'à 379 millions de dollars pour que l'ASC continue participer au programme de la Station spatiale internationale jusqu'en 2024.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque