Retour

Un graphiste du Kamouraska fait le tour du monde avec son illustration

Derrière cette image de Tintin devenue virale sur Internet, à la suite des attentats de Bruxelles, se cache un graphiste originaire de Saint-Pacôme, dans le Kamouraska.

Un texte de Laurence Gallant

Vous l'avez vue passer nombre de fois sur Facebook et sur Twitter, cette illustration créée par Sylvain Grand'Maison. Dans les minutes qui ont suivi le drame, elle a fait le tour du monde.

D'après le graphiste, plus d'une quarantaine de médias étrangers comme le Washington Post ou le Guardian, à Londres, ont publié son illustration. La silhouette de Tintin s'est également retrouvée dans les médias en Italie, en Russie et en Finlande.

« C'est toujours flatteur lorsque ça arrive », admet-il. Pourtant, l'intention du graphiste n'était pas de créer un phénomène viral, mais d'exprimer sa peine et sa stupeur, devant la tragédie qui s'est produite en Belgique :

Le pouvoir d'une image

Sylvain Grand'Maison connaît plusieurs personnes habitant la Belgique. Le 22 mars dernier, après les attentats de Bruxelles, l'inspiration est arrivée automatiquement : « En quelques secondes, en quelques minutes, j'ai eu cette idée. »

Peu après avoir publié son illustration dans les médias sociaux, plusieurs se sont empressés de la partager ou de l'utiliser comme image de profil.

Sylvain Grand'Maison s'est rappelé que dans certains albums d'Hergé, Tintin pleurait. Mais le graphiste tenait à produire sa propre interprétation de Tintin : une silhouette dans l'ombre sur fond rouge, avec pour seule autre couleur une larme jaune, pour référer au drapeau tricolore de la Belgique.

« J'ai même de la famille qui habite dans d'autres pays, qui a vu l'image, et qui n'a pas réalisé que c'est moi qui l'avais faite », affirme-t-il en riant.

La commercialiser? « Surtout pas. »

Professeur de graphisme au Cégep de Sherbrooke, le Pacômien a d'abord étudié au cégep de Rivière-du-Loup avant de quitter le Bas-Saint-Laurent pour poursuivre ses études.

Sylvain Grand'Maison n'a pas du tout l'intention de commercialiser son illustration :

« Même si je n'ai pas repris un dessin d'Hergé, Tintin demeure une création d'Hergé », souligne-t-il. Sylvain Grand'Maison essaie d'ailleurs de conscientiser particulièrement ses étudiants aux droits d'auteur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine