Retour

Un homme de Cap-Chat arrêté pour leurre informatique sur des mineures

Éric Chénard a comparu au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts, mercredi. Il est accusé entre autres, de leurre informatique sur des jeunes filles d'âge mineur.

Un texte de Jean-François Deschênes

Du matériel informatique a été saisi pour analyse par les policiers lors de perquisitions à son domicile de Cap-Chat et à son ancienne adresse.

L'homme de 26 ans fait face à des chefs d'accusation de leurre informatique, de bris de probation et de non-respect d'un engagement. Il aurait communiqué avec plusieurs jeunes filles d'âge mineur sur Internet dans le but d'obtenir des faveurs sexuelles.

Éric Chénard demeure détenu et reviendra devant le tribunal le 11 octobre pour son enquête sur remise en liberté.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec les enquêteurs du poste de la MRC de la Haute-Gaspésie, ont procédé à son arrestation le 28 septembre dernier, notamment grâce à des plaintes du public.

Connu des policiers

En 2008, Éric Chénard a été reconnu coupable d'attouchements sexuels et d'exhibitionnisme sur une personne de moins de 16 ans. Il a écopé de 4 mois de prison avec une probation de 3 ans.

En 2014, il a été reconnu coupable de plusieurs chefs d'accusation, dont leurre informatique d'enfant, possession de pornographie juvénile, possession de canabis et bris de condition. Il a écopé de deux ans de prison avec une probation de trois ans, incluant la confiscation d'équipement informatique et l'interdiction de posséder une arme. Éric Chénard est inscrit au registre des délinquants sexuels.

Plus d'articles

Commentaires