Un marathon de pouce se tiendra en Gaspésie du 8 au 15 août. Durant cette période, les participants seront invités à faire le tour de la péninsule en auto-stop, à se rendre au travail sur le pouce ou encore à accueillir un auto-stoppeur à bord de leur véhicule.

Un texte de Jean-François Deschênes

L'idée est celle du conteur de Carleton-sur-Mer, Patrick Dubois.

Chaque année, il investit les surplus de son entreprise dans des projets communautaires comme le Marathon de pouce de la Gaspésie. Il a nommé son entreprise La Petite Grève; c'est en fait un spectacle de conte qu'il offre tout l'été à Carleton-sur-Mer.

Cette fois, il a choisi de promouvoir et de démystifier cette manière alternative de voyager, mais c'est aussi, une façon de faire découvrir la Gaspésie différemment.

« On va donner chaque soir des points de rendez-vous. Des feux de grève où les gens vont pouvoir venir se rejoindre. Rencontrer d'autres participants, des marathoniens, mais aussi rencontrer des gens de la communauté pour découvrir la Gaspésie sous un angle plus humain. »

Sur le site Internet dédié au festival, marathondepouce.com, il veut éduquer en donnant des conseils sur la sécurité en auto-stop. « Pour optimiser l'expérience que l'auto-stoppeur va pouvoir vivre », dit-il.

Trois blogueurs seront invités à raconter leur expérience de voyage durant le festival.

Il n'y a pas de frais d'inscription et ça se passe partout en Gaspésie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine