Retour

Un musulman de Sept-Îles lance un message d’ouverture aux Québécois

L'un des membres de la communauté musulmane de Sept-Îles, Nabil Matrajji, est profondément touché par l'attentat survenu dimanche au Centre culturel islamique de Québec.

Un texte d'Alix-Anne Turcotti

Nabil Matrajji affirme s'être toujours senti en sécurité au Québec et sur la Côte-Nord, mais les récents événements sèment l'inquiétude.

Après les actes de vandalisme commis au Centre culturel musulman de Sept-Îles, il craint une escalade de la violence.

Il envoie un message d'ouverture aux Québécois de tous horizons.

Au Canada, au Québec, de façon globale, on n’a jamais pensé que ça pouvait arriver ici, mais c'est le cas.

Nabil Matrajii, membre de la communauté musulmane de Sept-Îles

« La montée de l'extrême droite, la montée de l'extrême gauche, des messages haineux, certains médias jouent un rôle aussi très important là-dedans, pour influencer pour certaines raisons. Mais on ira jusqu'où? Jusqu'où on s'arrêtera? » se questionne-t-il.

D'ailleurs, des fleurs avec un témoignage de soutien ont été déposés devant le Centre culturel musulman de Sept-Îles, lundi.

Avec les renseignements de Katy Larouche

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine