Retour

Un nouveau gouvernement ravive l'espoir des groupes de défense des chômeurs

Le changement de gouvernement sur la scène fédérale redonne espoir aux groupes de défense des chômeurs, relativement au dossier de l'assurance-emploi.

Service Canada réclame d'importantes sommes aux employés de l'usine Les Fruits de mer de l'Est du Québec de Matane et aux travailleurs du Centre de tri de Grande-Rivière. Il refuse de reconnaître la formule de travail partagé en vigueur dans ces entreprises pendant plusieurs années.

Pour l'usine de Matane, les sommes réclamées à chaque travailleur varient entre 2000 et 19 000 dollars.

L'avocat de la CSN qui assure la défense des travailleurs des Fruits de mer de l'Est, Jean Mailloux, rappelle que des pressions avaient été exercées sur le gouvernement Harper pour qu'il recule. Selon l'avocat, un changement de gouvernement pourrait avoir une conséquence positive sur le dossier.

En décembre 2013, le Conseil d'arbitrage de l'assurance-emploi a jugé que les employés de l'usine de Matane n'avaient pas à rembourser les montants réclamés par la Commission de l'assurance-emploi.

Mais la cause a été portée en appel par la Commission. La date d'audience n'a pas encore été fixée.

D'après des informations recueillies par Sylvie Aubut

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine