Selon le candidat de Forces et démocratie, Jean-François Fortin, TransCanada envisagerait le site de Matane pour établir un éventuel port pétrolier.

Le candidat n'a toutefois pas dévoilé sa source.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, affirme que la Ville n'a eu aucun contact avec TransCanada, même par personnes interposées, dans le cadre de son projet Énergie Est.

TransCanada tente de trouver un plan B pour son port pétrolier depuis l'échec du projet de Cacouna. Baie-des-Sables fait partie des possibilités déjà évoquées par la pétrolière dans un document remis à l'Office national de l'énergie.

Contrairement à Matane, Baie-des-Sables ne possède aucune infrastructure portuaire.

TransCanada doit faire savoir si elle construira un port pétrolier au Québec et, si oui, à quel endroit, d'ici la fin de l'année.

Plus d'articles

Commentaires