Rimouski accueille dimanche un premier Marché interculturel, une occasion pour les citoyens de découvrir ce qu'ont à offrir les immigrants de la région.

Un texte de Sébastien Desrosiers

L'événement, organisé par l'organisme Accueil et Intégration Bas-Saint-Laurent, se tient au parc de la Gare.

Il réunit des exposants de différentes communautés culturelles de la région et des artisans Québécois qui exposent et vendent des objets tels que bijoux, sculptures en bois, vêtements, ainsi que de la nourriture.

La directrice de l'organisme, Mahnaz Fozi, veut ainsi donner l'occasion aux Rimouskois de rencontrer les immigrants de la région, ce qui facilite du même coup leur intégration. 

« Nous avons déjà fait le Marché interculturel de Noël et les gens, les exposants, souhaitaient qu'il y ait plus d'occasions comme ça, dit-elle. Ils me disent aujourd'hui qu'ils souhaiteraient qu'on en ait chaque semaine, donc ça veut dire qu'il y a un engouement pour ce genre d'activités là. C'est pas possible peut-être pour le moment, mais on va réfléchir à tout ça. »

Mahnaz Fozi explique qu'un événement comme celui de dimanche coûte environ 1500 $, principalement pour la location des kiosques au parc de la Gare. « On n'a pas les moyens d'organiser ça toutes les fins de semaine, précise-t-elle. Si on recevait de l'aide du milieu, ça pourrait être envisageable. »

Il y avait également un spectacle musical pour les enfants présenté dimanche matin.

« Ça nous donne une occasion de parler aussi du Festival interculturel, qui a lieu au mois d'août, explique Mahnaz Fozi. J'espère que les gens vont continuer de venir. Ça nous montre qu'avant tout on est des êtres humains et qu'on a beaucoup de choses en commun. »

Elle assure d'ores et déjà que le Marché interculturel sera de retour l'an prochain.

Plus d'articles

Commentaires