Retour

Un projet de bar-terrasse controversé à L'Anse-au-Griffon

Des citoyens du secteur de L'Anse-au-Griffon, à Gaspé, s'opposent au projet de bar-terrasse de l'auberge de jeunesse et camping Griffon Aventure.

Les opposants de ce secteur résidentiel estiment que les propriétaires ne respectent pas l'usage conditionnel déjà accordé par la Ville en ce qui concerne le bruit et les beuveries.

En 2011, la Ville de Gaspé, où se situe L'Anse-au-Griffon, avait accordé un usage conditionnel à l'auberge de jeunesse Griffon Aventure pour l'exploitation d'un bar à l'intérieur du bâtiment principal.

Les propriétaires de l'auberge demandent maintenant à la Ville de l'autoriser à agrandir ce bar à l'extérieur avec la construction d'une terrasse.

La question a été débattue, lundi soir, à l'invitation du conseil municipal de Gaspé. La séance a parfois pris les allures d'un tribunal populaire sur les activités de Griffon Aventure.  Une trentaine de citoyens s'était déplacée pour la rencontre. 

Plusieurs ont indiqué qu'ils n'avaient pas confiance en Griffon Aventure sur l'imposition d'un couvre-feu à 23 h. Robert Houle, qui possède une résidence secondaire à proximité, estime que l'entreprise a outrepassé les autorisations qui lui avaient été données.

L'un des propriétaires, Olivier Bazinet, tient à rappeler que l'endroit a toujours vendu de l'alcool et géré le commerce de façon légale. Il soutient que des mesures ont été prises et qu'ils ont abandonné la présentation de spectacles. L'organisation a aussi changé la sonorisation pour ne pas déranger les voisins.

Les propriétaires de Griffon Aventure ont l'appui de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, et le comité d'urbanisme de la Ville recommande cette autorisation de bar-terrasse. C'est maintenant aux élus municipaux de trancher.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine