Retour

Un propriétaire immobilier prêt à accueillir des réfugiés syriens à Sept-Îles

Un propriétaire immobilier veut accueillir 25 familles de réfugiés syriens dans ses logements vacants à Sept-Îles. 

Robert Leclair de l'Immobilière Joie de vivre propose de louer ses appartements, à bas prix, pour que des familles syriennes viennent s'installer à Sept-Îles. Plusieurs de ses logements sont vides en raison du ralentissement économique que connaît la ville. 

Robert Leclair dit avoir eu cette idée après avoir vu des images d'enfants noyés en essayant de traverser la Méditerranée avec leurs familles. 

La responsable des services aux immigrants du centre Alphalira, Hélène Lejeune, rappelle que l'accueil de réfugiés nécessite « une grande organisation ».

« Tout le monde est impliqué, dit-elle. Ça prend un support financier et matériel. Ces gens n'arrivent avec rien, en grande détresse. Ils ont subi des traumatismes importants, dont ce n'est pas si facile que ça. »

Aucune demande auprès de la municipalité

La Ville de Sept-Îles se dit ouverte à l'accueil de réfugiés syriens, mais elle soutient qu'elle n'a pas été interpelée à ce sujet. 

Bien que les maires de la Côte-Nord se montrent ouverts à l'accueil de réfugiés syriens, le sujet reste sensible. En novembre, une banderole sur laquelle était inscrit « réfugiés non merci » a été suspendue pendant quelques heures à Port-Cartier.

Selon les spécialistes, il faut plus que des logements pour assurer une intégration durable de personnes réfugiées. 

Quant au promoteur immobilier, il compte poursuivre ses démarches pour tenter d'accueillir des réfugiés à Sept-Îles.

D'après les informations d'Alix-Anne Turcotti.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine