Retour

Un statut d'insularité à nouveau demandé pour l'île d'Anticosti

Le préfet de la MRC de la Minganie, Luc Noël, revient à la charge et souhaite que le gouvernement du Québec reconnaisse le statut d'insularité de l'île d'Anticosti, au même titre que les Îles-de-la-Madeleine.

La semaine dernière, le premier ministre Philippe Couillard a reconnu que l'archipel madelinot a droit à un traitement particulier en raison des contraintes liées à son insularité.

Le préfet Luc Noël souhaite qu'une éventuelle reconnaissance du statut insulaire de l'île d'Anticosti permette aux résidents et aux Québécois d'y avoir accès plus facilement.

Il fait notamment valoir que d'autres milieux insulaires du Saint-Laurent, dont l'île Verte, profitent déjà de mesures particulières comme des modes de transport.

En octobre dernier, le préfet de la MRC de la Minganie a affirmé que le transport entre le continent et l'île d'Anticosti est inadéquat et non sécuritaire, particulièrement lors de situations d'urgence.

Pas de reconnaissance à l'horizon

Philippe Couillard précise toutefois que le statut accordé aux Îles-de-la-Madeleine, après de longues années de négociations, n'ouvrira pas la porte à de telles revendications pour d'autres milieux insulaires au Québec.

Il ajoute que cette reconnaissance accordée aux Îles vient corriger une iniquité qui existait au Québec.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine