Retour

Un symposium, des peintres et une cimenterie

Une vingtaine de peintres ont participé cette année au 8e Week-end des arts à Port-Daniel qui prenait fin dimanche. Cette année, les artistes ont dû composer avec une nouvelle réalité de taille dans le paysage : la cimenterie de Ciment McInnis.

Situé en bordure de mer, Port-Daniel-Gascons a toujours eu un charme bucolique pour les amateurs de peinture. Mais la construction de la cimenterie, dont on peut apercevoir les tours de béton à partir du village, apporte une autre touche au paysage.

Les artistes du symposium semblent toutefois s'en accommoder. Le peintre Yvon Bélanger n'envisage pas d'intégrer l'usine à ses tableaux. « Il y a tellement d'autres choses à voir », lance-t-il.

Le peintre Gilles Côté fera de même. « On enlève, dit-il, ou on rajoute ce qu'on veut, alors on pourrait le faire et à la limite mettre la couleur qu'on veut. »

L'art permet effectivement de voir le monde sous des éclairages et des angles différents.

Le peintre Gilles Côté possède sa propre galerie à Barachois. Il doit restreindre sa participation à des symposiums, mais aime venir au Week-end des arts de Port-Daniel-Gascons. Il apprécie particulièrement les rencontres avec les autres artistes et avec le public.

La présidente d'honneur du symposium, Madeleine Caron, artiste peintre, explique que ce genre de rencontre, souvent ouverte à la relève, est très stimulante. « Il y a un encouragement de chacun, une synergie qui est très positive », commente la présidente d'honneur.

L'événement a attiré 2000 visiteurs durant la fin de semaine.

D'après les informations de Pierre Cotton

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine